L’historique de Sunrise

Les fondateurs de Sunrise, Paul et Terry Klaassen, partagent depuis 1981* une même passion et une même vision de la qualité de vie des aînés. C’est cette année-là qu’ils appliquèrent au sein de la toute première Maison de vie Sunrise leur philosophie de soins unique, centrée sur le bien-être des résidents. C’est cette même philosophie que l’on retrouve maintenant dans plus de 300 Maisons de vie Sunrise réparties dans trois pays différents.

Une expérience personnelle

Paul et Terry Klaassen, fondateurs des Maisons de vie du QuébecÀ l’âge de 15 ans, Terry Klaassen et son père ont dû déployer de nombreux efforts pour prendre soin de la mère mourante de Terry plutôt que de la placer dans un centre d’hébergement typique, caractérisé par des corridors froids, des planchers de linoléum durs et un éclairage fluorescent cru. Terry a alors compris le rôle essentiel des familles dans la prise de décisions concernant les soins à long terme et l’importance de la dignité, de la confiance et de l’autonomie dans le cadre de la prestation de ces soins. Après le décès de sa mère, Terry et son mari, Paul Klaassen, ont offert leurs services à titre de bénévoles dans plusieurs centres de santé et de soins aux personnes âgées, acquérant ainsi de précieuses connaissances au niveau des besoins des aînés. À maintes reprises, ils ont pu voir comment des hommes et des femmes âgés, dont la santé n’était pas nécessairement mauvaise, étaient forcés de quitter leur foyer et de renoncer au confort, à l’intimité et à l’autonomie qu’il leur procurait. Ils ont également constaté comment ces hommes et ces femmes étaient privés de leur dignité et leur liberté de choisir, tout simplement parce qu’ils avaient besoin d’un peu d’aide. Il n'y avait aucun choix autre que les centres de soins de longue durée à caractère institutionnel.

Un concept provenant de Hollande

La famille de Paul était originaire des Pays-Bas. Lorsqu’il était enfant, il visitait ses grands-parents qui vivaient dans des résidences pour personnes semi-autonomes, appelées « verzorgingstehuizen ». Les aînés y vivaient dans un environnement chaleureux qui s’apparentait à leur propre foyer. Ils préservaient leur autonomie et leur dignité en continuant d’effectuer eux-mêmes les tâches de la vie quotidienne (magasinage, cuisine, lessive), mais ils pouvaient compter sur une aide ponctuelle lorsqu’ils en avaient besoin. Paul et Terry ont décidé d’introduire ce concept aux États-Unis et ont commencé à élaborer un milieu de vie beaucoup plus chaleureux et centré sur les besoins des aînés.

Le jeune couple vendit sa maison et s’installa dans un ancien foyer pour personnes âgées qu’ils rénovèrent de fond en comble. Durant les premières années, Paul et Terry s’occupèrent eux-mêmes des résidents. Ensemble, ils firent de leur vision une réalité. La réputation de cette nouvelle formule d’hébergement pour les aînés, assurant un équilibre parfait entre le besoin d’intimité et l’esprit communautaire, ne tarda pas à s’étendre.

Répondre à un besoin grandissant

Maison de vieAfin de mieux répondre à la demande croissante, les Klaassens décidèrent d’ouvrir deux nouvelles Maisons de vie Sunrise au milieu des années ‘80. Ils rénovèrent de vieilles bâtisses de manière à les rendre conformes à leur nouvelle approche de soins. Il en résulta un milieu de vie sécuritaire, confortable et familier pour les résidents. Peu de temps après, Paul et Terry se mirent à rêver d’un environnement encore meilleur : une résidence construite sur mesure. En partant du principe selon lequel seul un environnement chaleureux, enrichissant, confortable et accueillant permet d’assurer une qualité de vie supérieure, ils cherchèrent à s’inspirer d’endroits tels des restaurants et des auberges de luxe, des petits hôtels européens et des maisons unifamiliales. C’est également au cours de cette recherche qu’ils élaborèrent une liste d’éléments subtils qui rappelleraient la chaleur du foyer dans toutes les Maisons de vie et qui deviendraient plus tard l’expérience Signature, démarquant encore davantage Sunrise de ses concurrents. Ces modèles communautaires représentaient un changement drastique par rapport aux centres de soins typiques, où chacun des éléments, de l’éclairage fluorescent aux longs corridors en ligne droite, rappelait un hôpital plutôt qu’une résidence. En 1987, Sunrise a inauguré la première de ses Maisons de vie de style victorien qui symbolisent maintenant le milieu de vie de qualité supérieure qu’offre Sunrise aux personnes semi-autonomes.

Sunrise a ouvert sa première Maison de vie au Québec en 2008.

*Sunrise Senior Living, Inc. a été établie en 1981. Sa filiale canadienne, Sunrise North Senior Living, Ltd. exploite les établissements de Sunrise situés au Canada.